10 BONNES RAISONS DE REGARDER BIG LITTLE LIES

6 avril 2017


Premièrement j'hésitais à changer le titre pour : Pourquoi Big Little Lies est la série du moment ?  je me suis dit que ça serait beaucoup mieux  de décrypter la série en dix points qu'en un gros pavé.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas été autant passionnée par une série, j'ai littéralement dévoré les épisodes du premier au dernier. Au départ je m'attendais à un Desperate Housewives version 2017, ce fut une belle erreur de ma part. Big Little Lies se positionne comme l'une des meilleures séries de cette année, je vous explique en dix points les raisons de regarder la série : 

  1. Des femmes fortes, des femmes qui craquent, des femmes qui rigolent... Vous l'avez compris Big Little Lies laisse la place aux femmes, des femmes qui loin d'être aussi parfaites. La série aborde très bien cette notion de "perfection féminine"  , c'est vraiment plaisant de voir le poids de cette perfection pesé sur les poids des personnages. Ça me fait penser que  la société attend des femmes parfaites, BLL se rapproche vraiment de la réalité. Elle est profonde et réaliste , on ne cesse de voir les personnages se remettre en question. 
  2. Les thématiques abordées : les violences conjugales, le viol, le harcèlement scolaire, la maternité... La série réunit tous les aspects de la vie d'une femme avec un réalisme frappant, ce qui laisse les spectateurs se plonger dans l'ambiance. Par exemple, je me suis reconnue dans le personnage de Renata, qui a peur de l'échec que ce soit au niveau professionnel que familial.  
  3. L'immersion dans un monde social dont on aborde peu le mode de vie et les représentations hors du superflu, Big Little Lies prend place dans la ville huppée de Monterey ou les habitants mènent une vie parfaite. L'obsession de la perception des gens sur soi est très bien mise en lumière, elle cadre avec l'environnement social des personnages.  Contrairement à d'autres séries ou ce monde est vu comme démesuré, on n'hésite pas à parler du poids des normes sociales  (la scène du gala). Ce sont des problématiques qui nous semblent lointaines, mais les femmes aisées ont aussi leurs problèmes. 
  4. Toutefois la série n'oublie pas les hommes, le patriarcat est très bien mis en valeur. La domination masculine est exploré sous toutes ses formes : violence verbale, cruauté... La réalité du patriarcat revient frapper les personnages féminins, elle n'est jamais trop loin. On n'évoque pas assez souvent le patriarcat des hommes riches, c'est celui qu'on a tendance à le plus occulter. 
  5. La question du désir est omniprésente, elle est très bien traitée.  On y voit des femmes se réapproprier leurs corps, d'autres qui souhaitent prendre une revanche sur la vie. On parvient sans aucun détour à se positionner sur la sexualité féminine notamment en touchant de plus près au consentement. 
  6. Il ressort plusieurs valeurs de Big Little Lies : l'ouverture, l'empathie, l'entraide . L'histoire est une belle leçon de vie, ce que je retiens est la solidarité féminine qui est présente du début à la fin. On ne peut qu'aimer cette complicité qui nous transperce. 
  7. Que serait la série sans les enfants ? Ils apportent cette jolie touche d'innocence tout en étant importants dans l'histoire. Un énorme coup de cœur pour Chloé ! 
  8. Pour Nicole Kidman ! Elle est exceptionnelle du début à la fin, si vous deviez regarder BLL pour une performance, ça serait la sienne. Elle nous subjugue, son jeu est d'une intensité. Elle est tout simplement divine. 
  9. La BO est absolument démente, la musique  est une vraie composante de la série. En passant de Agnès Obel à The Temptations il y'en a pour tous les gouts. Qui n'est pas tombé sous le charme de Queen of Boredness de Kinny ? (épisode 3) 
  10. Il ne faut pas perdre de vue  que la série débute sur un meurtre, petit à petit on rembobine l'histoire afin d'arriver à la nuit du meurtre. On souhaite absolument connaitre le nom de la  victime, plus que le meurtrier, ce qui nous intéresse est de connaitre les détails de cette nuit. Le suspense est présent, la tension ne fait qu'augmenter d'épisode en épisode. 

Au final, ce qui rend BLL captivante est la complexité des personnages, leurs vies parfaites ne sont que des simples façades. J'ai adoré qu'on explore les relations sociales entre personnages tout en les liant à l'intersection classe/genre. La série est beaucoup moins lisse qu'on peut imaginer, je vous conseille d'aller jeter un coup d'œil.  Facebook/Twitter

Enregistrer un commentaire

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Copyright © Aloha Tallulah. Design by FCD.