JE SERAI TOUJOURS CURVY (GROSSE)

25 décembre 2016


“Beauty shouldn’t be about changing yourself to achieve an ideal or be more socially acceptable. Real beauty, the interesting, truly pleasing kind, is about honoring the beauty within you and without you. It’s about knowing that someone else’s definition of pretty has no hold over you.”  Golda Poretsky

Vous vous rappelez de mon article l'Obsession Healthy fit ou je disais que je ne mettrai plus aucune pression, que je me sentirai plus frustrée. Deux mois après la publication je suis toujours aussi frustrée, je suis fatiguée de me mentir en disant que les choses vont très bien. Ce n'est pas le cas j'ai l'impression de couler, le sentiment de plonger. D'une part j'ai le sentiment que je devrais aller voir une personne afin d'obtenir de l'aide car ce sentiment de désespoir ne cesse de m'envahir. 

Les mois passent et je suis toujours au stade zéro. Je n'en peux plus, vouloir maigrir m'épuise autant physiquement que mentalement. C'est au delà de mes forces, je suis limite à deux doigts de craquer. J'en ai plus que marre de ce sentiment d'impuissance, aller à la salle n'est même plus un plaisir. Je me force y aller afin " de toujours obtenir ce fameux ventre plat" mais sincèrement je sombre. 
Je suis épuisée de toujours tout contrôler, de culpabiliser des qu'un aliment interdit entre dans ma bouche. Parfois je me dis autant rester " chubby chubby" cependant je ne le souhaite absolument pas...
Ça me prend mon énergie, je suis juste aspirée dans cette spirale ; je me demande quand cela va cesser. 

Ce n'est pas une vie, de vivre de cette manière ; d'alterner le yoyo et la bonne alimentation. Sans compter que cela vous mange le moral et  vous prive de  la joie de profiter de la  nourriture. 
J'aurai voulu être mince naturellement je suis plus que fatiguée de tout recommencer, je veux juste jeter l'éponge. Puis dans tous les cas " je serai toujours curvy " qu'est ce que cela va changer ? 
Vous savez pas à quel point ça joue sur le mental, de faire semblant de sourire quand on vous sort " t'as regrossi" ; merci je suis consciente. Vous êtes piquées car tout le monde s'en rend compte, vous n'en pouvez plus car vous ne savez plus ou vous tourner .


J'ai juste aucune motivation autant pour arrêter le yoyo que pour maigrir, je suis lasse. J'aimerai vraiment arrêter de me  sentir coupable mais comment faites vous quand vous détestez votre corps à un niveau extrême  ? Ai je vraiment envie de maigrir ? Qu'est ce que je souhaite ? Me sentir mieux ou maigrir à tout prix ? J'ai déjà tout essayée et le résultat fut catastrophique. En outre le fait de se sentir misérable en mangeant un simple carré de caramel ne fait qu'accentuer " tu es grosse et tu le resteras " .  C'est un comportement destructeur sur le long term , il vous ronge à chaque instant jusqu au moment ou vous tombez définitivement. Peut être suis je folle ou que je me fais des histoires ? 

Je suis toujours hypocrite, je n'ai pas cessé de suivre les fit girls que je suivais toutefois je me suis tournée vers les comptes body positive malgré que ce soit toujours des nanas aux corps "sans imperfections". Néanmoins je n'en reste point menteuse envers vous, j'écris sur l'esthétique du corps féminin en promouvant la diversité des corps mais au fond tout va mal. Je suis toujours aussi intéressée que par un seul corps tout en sachant que je n'obtiendrais jamais ce corps. 

Au final je pense que je serai toujours "chubby" et ça me déprime rien qu'en y pensant, je ne supporte pas ce gras ni  cette cellulite. Je suis consciente que j'ai un énorme problème à régler, mais ce n'est vraiment pas gagné. Je ne vais pas continuer à me plaindre en écrivant des articles, de plus cela doit être très lassant pour vous de lire mes plaintes. J'ai vraiment atteint le fond pour vous écrire ceci, je suis vraiment désespérée. Le problème me dépasse, il se trouve qu'il est beaucoup plus poussé que je le pensais. 

Photo from Vogue US.
FACEBOOK -TWITTER
A lire de toute urgence : People are furious about this YouTuber's No. 1 rule for being body positive

2 commentaires

  1. Bonjour, j'ai lu ton article et j'ai l'impression de me voir en toi, depuis que j'ai 12 ans (âge où j'ai commencé à prendre du poids et de la poitrine ce qui est normal),je suis obsédée par mon poids et je suis toujours à la case départ. Comme toi,je me dis parfois que je serai toujours "chubby" mais malgré ça je suis toujours obsédée par les régimes.Ça fait 4 ans que ça dure et je me demande parfois si je devrai aller voir un psy 😞.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lauréne ,

      Actuellement je suis en mode yoyo alimentaire mais j'ai repris les choses en main à partir de la semaine dernière . Une chose à faire : manger légumes et fruits quotidiennement mais ne pas se priver . Je vais voir ce que ca donne sur du long terme car je ne vais pas me plaindre tous les jours . Conseil : essaye d'aller voir un diététicien ca peut aider afin de réguler et de trouver une solution adaptée. et plus de régimes ca ne marche pas , ca use et ca nous énerve encore plus .
      Concernant le psy je suis assez mitigée ( maintenant ) essaye d'abord de voir avec un médecin et après tu pourras peut être envisager le psy .
      Courage !

      Supprimer

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Copyright © Aloha Tallulah. Design by FCD.